Capote high-tech pour la nouvelle Porsche 911 Carrera Cabriolet

Dès le premier regard, la capote à arceaux de la 911 Carrera Cabriolet attire l’attention.

Un soin particulier à la conception de la capote de la 911 a toujours été de mise chez PORSCHE. Comme pour les modèles décapotables précédents, la capote de la nouvelle 911 Cabriolet a été développée spécialement pour cette nouvelle déclinaison. La technologie novatrice mise en œuvre confère à la capote une courbure qui n’est pas sans rappeler la ligne de toit d’un coupé, avec un arc parfaitement dessiné qui s’étend de l’encadrement du pare-brise au compartiment de rangement à l’arrière. Aucun arceau n’est visible sous le tissu, et aucun segment ne brise la fluidité de la ligne de toit. Cette élégante courbure offre par ailleurs des avantages sur le plan aérodynamique. Le mécanisme hydraulique qui commande l’ouverture et la fermeture de la capote peut être actionné jusqu’à une vitesse de 50 km/h. La manœuvre dure environ 12 secondes.

Un Cabriolet avec une aérodynamique exemplaire

La 911 Carrera Cabriolet doit sa remarquable aérodynamique à ses lignes profilées, à sa capote, à son spoiler arrière élargi et à son système de refroidissement avec volets d’entrée d’air adaptatifs à l’avant. Le déflecteur arrière offre un angle d’attaque parfaitement adapté à un Cabriolet. Le profil des entrées et des sorties d’air est optimisé pour améliorer le cheminement du flux d’air de refroidissement. Même si le flux d’air a été augmenté pour répondre aux impératifs de refroidissement liés à la puissance accrue du moteur et à la capacité de freinage supérieure, la 911 Carrera Cabriolet bénéficie d’un coefficient de traînée (Cx) de 0,29.

Système de protection contre le retournement performant et rigidité accrue

La 911 Carrera S décapotable est dotée d’un système de protection des passagers en cas de tonneau. Il se compose pour l’essentiel d’un châssis autoporteur constitué de profilés extrudés en aluminium mécanosoudés à haute résistance. Extrêmement rigide, le châssis porteur renforce également la caisse. Cette conception permet d’améliorer la résistance à la torsion du cabriolet.

En cas de risque de tonneau, deux cassettes sont déployées derrière les sièges arrière par un système de ressort. Le déclenchement pyrotechnique est commandé par un microgénérateur de gaz. Si la capote est fermée, un renfort au carbure sur chacune des deux cassettes traverse le verre de sécurité de la lunette. Le déclenchement intempestif est pratiquement impossible dans la mesure où l’unité de commande haute précision de l’airbag avec capteur de retournement intégré assure la surveillance continue et l’actionnement du dispositif. Il détecte la moindre variation de l’inclinaison de la caisse, et surveille l’accélération longitudinale et latérale, mais aussi le contact avec la chaussée.