Ziwen , expo de Thomas Liu Le Lann à la Galerie Xippas

Ziwen , exposition de l’artiste Thomas Liu Le Lann à la galerie Xippas. Pour sa première exposition à la Galerie Xippas, il présentera un ensemble de sculptures et de peintures réalisées spécialement à cette occasion.

Le titre, Ziwen, you deserve all the flowers that still grow on earth – littéralement : « Ziwen, tu mérites toutes les fleurs qui poussent encore sur terre », résonne comme un poème intime de l’artiste à son fiancé, pour lequel toute l’exposition lui est d’ailleurs dédiée. Cette phrase, clamée telle une déclaration d’amour, porte aussi une dimension catastrophique et énonce l’arrivée d’un désastre écologique. Amour et urgence, beauté et catastrophe, cette exposition est un portait de la relation amoureuse de l’artiste avec Ziwen, une représentation de de leur vie commune.

Dans la première salle d’exposition, on retrouve quatre sculptures de verre : un lapin appelé Ziwen, deux petites sculptures inspirées de l’univers de Myazaki ainsi qu’une tronçonneuse qui porte le nom de VRAOURRRRRRRRRRRRRRR !!!. Ces quatre sculptures furent réalisées en collaboration avec le souffleur de verre Vincent Breed. L’exposition présentera aussi trois grandes peintures composées de huit panneaux de fleurs peintes qui portent le nom de BOUQUET 1, BOUQUET 2 et BOUQUET 3 .

La seconde salle d’exposition présente une grande « soft sculpture » appelée Thomas qui remplit tout l’espace. Cette sculpture s’inscrit dans la même lignée que ses créations précédentes, réalisées tout au long de ses études. Thomas Liu Le Lann se concentre sur l’élaboration de fictions finement construites, inspirées directement de l’univers des mangas japonais. Il réalise ainsi majoritairement ces « soft sculptures » installées à même le sol, personnages sans visage ni expression, dont la seule attitude visible semble d’avoir baissé les bras face au monde qui les entoure. Ces personnages gigantesques, grandioses de par leur ampleur, deviennent mous, frisant parfois l’informe, tels des supers héros modernes accablés et lassés. Cette œuvre fait aussi référence sans équivoque à la sculpture gonflable géante Felix the Cat de Mark Lekey (2013), se référant elle même au dessin Felix the Cat de Pat Sullivan & Otto Messmer (1919).

Thomas Liu Le Lann est un artiste français né en 1994, il vit et travaille à Genève. En 2018, il remporte le prix HEAD – Galerie. La Galerie Xippas, en décernant ce prix, lui offre l’opportunité de présenter son travail sous la forme d’une exposition ouverte au public au sein de ses espaces à Genève. La même année, il remporte le prix New Heads – Fondation BNP Art Awards, grâce auquel il fût invité à présenter une exposition personnelle au Musée des Beaux Arts du Locle ainsi que sur le stand de la Fondation BNP à artgenève. Parmi ses expositions personnelles, citons Show Down au Musée des Beaux Arts du Locle (Le Locle, Suisse), I’m not okay à la Galerie Vin Vin (Vienne, Autriche) et 19.07 à la Maladie d’Amour (Grenoble, France). Il participe notamment à des expositions collectives, comme Henry Darger Summer Camp conçue par Extramentale (Arles, France) et Plattform#19 au Centre d’Art Contemporain – Yverdon les Bains (Yverdon les Bains, Suisse).

En savoir plus sur DANDY MAGAZINE.