Vence la discrète

Située à 20 km de Nice moins connue que sa voisine St Paul de Vence, la petite ville de Vence offre beaucoup d’attraits. Entre mer et montagne appelée baou, la région a un passé éminemment riche. Antique cité romaine de Vintium, longtemps évêché et seigneurie des Villeneuve, son passé ligure en témoigne avec les colonnes des Marseillais, vestiges d’un arc de triomphe romain. Au Moyen Age, entourée de remparts que vous pouvez franchir par la Porte-Tour du Signatour ou par le portail Levis du XIIIème, la porte du Peyra du XVème ou la porte de la Brèche du XVIIIème. N’hésitez pas à vous perdre dans le lacis des ruelles pavées, à franchir des passages sous voûtes pour arriver sur la place du Peyra et sa célèbre fontaine. Sur la place Godeau, sa maison gothique vous ravira. En souvenir de la visite de François 1er un frêne a été planté sur la place Thiers. Que du beau ! A voir également la cathédrale romane accolée à la tour St Lambert qui abrite des stalles sculptées par Jacotin Bellot au XVème, un retable du XVIème, un ensemble de statues en bois polychrome du XVIIème, une mosaïque de Marc Chagall (Moïse sauvé des eaux) et un sarcophage de St Véran du Vème. Le château des Villeneuve est désormais un musée dédié à l’art contemporain. La chapelle des Pénitents Blancs avec sa coupole à tuiles renversées et son clocher Renaissance abrite la collection Lambert, des œuvres de Warhol à Basquiat. A la fontaine de la Foux toute médiévale coule une eau minérale naturelle.

Un séjour à l’hôtel Cantemerle est tout indiqué. Depuis 2008, l’établissement appartient au groupe familial centenaire Eberhardt. On sent bien que le personnel est animé par la même culture d’entreprise que ses propriétaires. On privilégie le chic et le décontracté. La bâtisse rouge et ocre est entourée d’un parc d’un hectare aux pins centenaires, aux lauriers roses et aux palmiers. La piscine extérieure et le terrain de pétanque sont très prisés surtout à la belle saison. Pour votre bien-être, la piscine intérieure chauffée, le hammam et la salle de fitness auront votre préférence. Le graal : on se sent à l’écart de tout. Calme et volupté sont les maîtres mots. Né il y a trente ans, ce 4 étoiles dispose de 26 chambres. Le caractère intimiste et romantique de l’endroit vous enchantera. Une salle de séminaire de 45 m2 complète l’espace qui peut accueillir jusqu’à 30 personnes. L’identité de la région est partout avec des lithographies d’artistes locaux comme Matisse, Chagall, Léger, Braque, Miro et Giacometti accrochées aux murs un peu partout dans l’établissement.

En cuisine, le chef, Jérôme Héraud détient le titre de maître-restaurateur avec 2 fourchettes au guide Michelin 2015 et 1 toque au Gault et Millau. Sa cuisine privilégie les produits frais et de saison. Sa philosophie « marier les richesses du terroir à celles d’autres cultures »….Comme l’huile d’olive de Nice, l’agneau de St Barnabé, le pistil et le citron de Menton, le miel de pays et les fromages du col de Vence et d’Isola…Il est animé par l’esprit locavore. J’ai pu tester le menu du soir : avec en entrée : raviole de crevettes « fumée minute » bisque crémée à la citronnelle ; en plat : agneau du « col de Vence » noisette rosée en croute d’herbes, jus corsé purée de pois chiche et carotte au cumin ; en dessert : millefeuille craquant « minute » framboise et vanille de Madagascar. So good.

Et je finirai par Guy de Maupassant : « Une terre indispensable à voir et unique au monde, c’est qu’elle est, d’un bout à l’autre, un étrange et divin musée d’architecture ».

Pour y aller : Air France Orly Ouest jusqu’à Nice puis taxi jusqu’à Vence

Réservations : tél : 04 93 58 08 18 ou bien par internet : www.cantemerle-hotel-vence.com/

Par Lili Quint