« Retard de livraison » où l’on découvre que Léonard de Vinci fait de fausses promesses…

Vers 1500, Léonard de Vinci est déjà célèbre. L’artiste a servi de conseiller et d’architecte à tous les grands d’Italie. Mais face à l’avancée de différentes guerres, il prend ses jambes à son cou pour se réfugier dans la ville de Mantoue. Et la situation est loin de déplaire à tout le monde…

La marquise Isabelle d’Este, qui règne sur Mantoue, est bien contente de l’accueillir. Fine politicienne, elle est la femme la plus puissante d’Italie. Pour faire de sa ville un centre culturel incontournable, elle cherche à s’entourer d’artistes de renom.

Mais Léonard lui a toujours résisté. Isabelle s’empresse donc de lui commander son portrait en espérant l’encourager à rester le plus longtemps possible.

Léonard de Vinci accepte la proposition. Pour préparer le futur tableau, il réalise un dessin de la marquise. Il la représente de profil, comme sur les médailles des empereurs antiques, ce qui montre le rang de la jeune femme. Sur ce dessin, elle est d’une beauté sans défaut, idéalisée.

Hélas, ce n’est pas gagné pour Isabelle d’Este ! Léonard décide de… continuer sa route vers Venise. Pire : il ne donne plus de nouvelles. La marquise, qui veut son portrait, insiste à plusieurs reprises, envoie des lettres puis un émissaire, en vain.

Léonard prétend avoir lâché ses pinceaux pour se consacrer aux mathématiques. Isabelle renonce.

Le peintre a-t-il été complètement honnête ? Difficile de savoir… Isabelle d’Este doit donc se contenter de l’illustre Mantegna, l’artiste officiel de la cour de Mantoue depuis plusieurs décennies

Mais, si Léonard n’a jamais fait le tableau d’Isabelle, son dessin est devenu célèbre. Aujourd’hui, il est même considéré comme l’un des chefs-d’œuvre du peintre italien !

@Artips

http://www.larousse.fr/encyclopedie/personnage/L%C3%A9onard_de_Vinci/129493