28 Avril, JNVE (JOURNÉE NATIONALE DES VÉHICULES D’ÉPOQUE), une mixité d’événements qui en fait la force

 Un mois avant la 3e édition de la Journée Nationale des Véhicules d’Epoque (JNVE), le rythme s’accélère pour la Fédération Française des Véhicules d’Epoque (FFVE).

Créée par la FFVE en 2017, la JNVE est une fête populaire déjà inscrite dans le calendrier annuel des français et attendue de tous les collectionneurs et amateurs de véhicules anciens. Depuis deux ans, les musées et les ateliers ouvrent leurs portes, des rassemblements sont organisés sur les places de villages, mais aussi rallyes, promenades, traversées de ville, bourses d’échanges ou concours d’élégance viennent jalonner cette journée d’exception.

« J’invite chaque propriétaire de véhicule de collection à le faire rouler le dimanche 28 avril. Aller chercher son journal le matin, se rendre au repas dominical ou encore organiser sa balade du week-end en ancienne sont de belles occasions de partager notre passion avec le grand public. » Jean-Louis Blanc, Président de la FFVE

JNVE

C’est cette mixité d’événements qui fait la force de la JNVE, mais c’est aussi la multitude de véhicules mis en lumière ce jour-là qui marque une réelle célébration de tous les véhicules anciens : autos, motos, tracteurs, véhicules militaires, autobus, autocars, camions… 2019,

UNE ÉDITION AMBITIEUSE

L’an dernier, pas moins de 300 manifestations ont été recensées partout en France et c’est sans compter les différents rassemblements organisés spontanément, sans être référencés par la Fédération.

« Cette année, les présidents de Clubs des Dom-Tom ont également répondu présent !» Christine Gauchy, Responsable de la JNVE

FÊTER ET SAUVEGARDER LE PATRIMOINE ROULANT FRANÇAIS TRANSMETTRE UN SAVOIR-FAIRE ET LA PASSION DES MÉTIERS

La JNVE, c’est aussi l’occasion d’informer et séduire les plus jeunes qui ne connaissent pas, ou très peu, la variété de métiers qui gravite autour de cet univers. Réparation, entretien carrosserie ou peinture, gardiennage de collection… Aujourd’hui, le marché des véhicules de collection représente des centaines d’entreprises en France et des dizaines de milliers d’emplois. Un secteur important qui mérite d’être également mis sous les feux des projecteurs grâce à cette journée dédiée.

DÉFENDRE LA CAUSE DES VÉHICULES DE COLLECTION FACE À DES RÈGLES DE CIRCULATION ENDURCIES

« Le but étant de fédérer un maximum de français autour de ce patrimoine roulant, grande force de notre industrie, il faut rappeler que la JNVE a également pour objectif de défendre la place des véhicules anciens, dans une réglementation endurcie. » indique Jean-Louis Blanc.

LES CLUBS ADHÉRENTS À LA FFVE, PREMIERS ACTEURS DE CET ÉVÉNEMENT FÉDÉRATEUR Chaque Club est invité à inscrire sur le site jnve-ffve.org le concept de l’événement qu’il organise, ainsi que sa localisation, pour que le public puisse pendre connaissance des événements qui eurissent à proximité de chez lui. La Fédération joue un rôle de facilitateur dans la démarche d’inscription des rassemblements sur le site, car même si elle laisse carte blanche aux Clubs adhérents pour l’organisation de leur événement, elle propose des fiches techniques qui donnent quelques clés pour plus de praticité. La FFVE met également un point d’honneur à ce que ses délégués régionaux se tiennent à disposition des présidents de Clubs afin de les soutenir et les aider à organiser une manifestation, dimanche 28 avril. Elle les encourage aussi à mobiliser chacun de leurs adhérents pour l’occasion.

À PROPOS DE LA FFVE

Reconnue d’utilité publique depuis février 2009, la FFVE regroupe aujourd’hui 1 250 clubs adhérents, 300 professionnels du véhicule ancien et 40 musées. Réunis, ses membres rassemblent plus de 230 000 collectionneurs, propriétaires de plus de 800 000 véhicules anciens. Plus d’information sur www.ffve.org

Abonnez vous à DANDY