INDÉMODABLE CONTI

Chef-cuisinier sur l’Orient-Express au début des années 1980, Michel Ranvier est tombé amoureux de l’Italie lors de son premier voyage à Venise. Sa passion est intacte, comme le décor du Conti, rue Lauriston, entretenu avec soin, qui n’a pas pris une ride depuis l’époque où Jean-Paul Belmondo et Alain Delon y avaient leurs habitudes. Décor chic et accueil prévenant évoquent un art de vivre devenu rare, même dans la Péninsule. A l’automne la truffe d’Alba prépare l’arrivée de la melanosporum qui colore les pâtes et le risotto, car la cuisine de Michel Ranvier est délicatement saisonnière. Petite fricassée de légumes au parmesan et salade de Trévise aux gambas marinées comme entrée en matière. Les spaghetti se déclinent à la poutargue ou à la bolognaise. Le bollito misto à la salsa verde est le grand plat d’hiver. A tous les services, midi et soir, un menu à 38 euros offre un choix changeant entre trois entrées, plats et desserts : soupe de potiron aux saint-jacques, salade toscane aux gambas et délicieux carpaccio de tête de veau, pesto de tomates séchées. Pour suivre, piccata de volailles, cabillaud rôti ou onctueuses tagliatelles aux saint-jacques. Incontournable tiramisu ou semifreddo aux marrons glacés pour conclure. Les grands vignobles transalpins soutiennent cette cuisine raffinée. J’ai un faible pour la production piémontaise, mais de la Vénétie à la Sicile, le choix est considérable.

A la carte, compter 60 €. Menu : 38 € (midi et soir).
72, rue Lauriston 75116 – Paris. Tél.: 01 47 27 74 67
Fermé samedi et dimanche

Par Jean-Claude Ribaut.

Le_Conti-13(1)