Hôtels de luxe 94 results
  • Vallée du Stubai – le paradis blanc du Tyrol

    Et si l'on revenait un peu en arrière quand l'Autriche était à son apogée sous le règne des Habsbourg, maison qui régnait sur le Saint Empire ...
  • Vous possédez une voiture ancienne et de collection?

    Le MAURITIUS CLASSIC TOUR est pour vous ! Rejoignez-nous à l’île Maurice pour notre 2ème édition en octobre 2020. On vous emmène avec nous ...
  • Mauritius Classic Tour, une parenthèse enchantée

    C’est avec fierté que Dandy a participé à cette première édition du Mauritius Classic Tour, qui a permis à une vingtaine d’équipages de ...
  • Quand les voitures du Mauritius Classic Tour prennent l’avion !

    L’Ile Maurice reçoit pour la première fois les classiques pour un rallye touristique inoubliable. DANDY est heureux d’annoncer le départ des ...
  • Les Jardins du Faubourg – la nouvelle pépite du 8ème

    Face au Palais de l'Elysée, à 2 pas des Champs Elysées et des chicissimes boutiques de la rue du faubourg St Honoré, le boutique-hôtel "les ...
  • Le Club Barrière Paris 104 Champs-Elysées annonce son ouverture le vendredi 13 septembre 2019

    C’est à une adresse parisienne historique que le Club Barrière Paris 104 Champs-Elysées ouvrira le vendredi 13 septembre 2019, juste en face du ...
  • Bentley fête ses 100 ans en majesté

    Bentley à fêté son centième anniversaire en Juillet. Du tout premier prototype fabriqué dans une ruelle de Londres à la nouvelle génération du modèle culte de la maison, la Continental GT, c’est tout un pan de l’histoire de l’automobile de prestige que la firme britannique a érigé – et qui méritait d’être célébré.

    Née dans l’immédiat après-première-guerre-mondiale, Bentley doit son destin hors du commun à la volonté de son fondateur Walter Owen Bentley. Lorsque celui-ci crée la société dans une petite ruelle de Londres, il le fait déjà avec la volonté clairement exprimée de créer « la meilleure voiture de sa catégorie ». Une profession de foi mais surtout une démonstration de talent visionnaire en cette période qui voit les débuts de l’automobile.

    Un engagement que l’Histoire vérifiera, Bentley s’imposant autant grâce aux performances de ses voitures (qui lui permettent de remporter les 24 Heures du Mans en 1924 puis quatre années consécutives, de 1927 à 1930) qu’à l’enthousiasme des Bentley Boys qui défrayent la chronique dans la frénésie des Années Folles, avant de devenir l’un des symboles les plus représentatifs des voitures de prestige, en se distinguant de son éternelle rivale Rolls Royce par une réputation tout aussi luxueuse mais plus jeune, plus sportive et moins convenue.

    Si de nombreux modèles ont jalonné l’histoire de la marque, elle doit l’explosion de sa production, dans les années 2000, au fabuleux coupé Continental GT, qui marqua le mariage de la vénérable marque britannique avec le géant Volkswagen Audi et s’imposa immédiatement comme l’une des voitures de prestige les plus désirables du monde.

    Alors que même les spécialistes les plus exigeants pensaient tutoyer là la perfection, Bentley aborde son centenaire avec une nouvelle génération de cet enfant prodige qui renvoie la version originale au rang de brouillon (même si brouillon d’excellent niveau !).

    Un siècle après sa création, Bentley est aujourd’hui, et dans le monde entier, de Londres et Paris à Hong Kong en passant par New York et Tokyo, synonyme de raffinement et de performances ultimes conjugués avec discrétion, et se voit associé partout dans le monde avec les maisons les plus représentatives du luxe de bon goût.

    Pour son centenaire, la firme de Crewe présente une édition limitée et s’associe avec la maison la plus emblématique du yachting d’exception : Riva.

    Continental GTC : une dream-car

    Durant les années 60 et 70, nos parents parlaient de dream-cars pour désigner ces voitures extraordinaires destinées à faire valoir le savoir-faire d’une maison en terme de design et de technologie, mais qui n’ont jamais été destinées à être produites, et encore moins commercialisées. Soyons objectifs : la Continental GTC 2019 est un dream-car contemporain. De ses performances stratosphériques (333 km/h maxi et 3,6 secondes au 0 à 100 km/h) au confort absolu de son habitacle (il convient désormais à son sujet de parler d’écrin plutôt que de cocon, comme on le faisait jusqu’à présent pour évoquer l’incroyable sentiment de sécurité qu’il procure et son extraordinaire insonorisation) en passant par la perfection du niveau de ses finitions, son heureux utilisateur évolue clairement sur une autre planète que celle fréquentée par les autres automobilistes.

    Rien ne semble pouvoir perturber le bien-être et la sérénité des occupants, la puissance et le couple du moteur (respectivement 635 ch et 900 Nm !) associés à la boîte automatique 8 rapports et à la transmission intégrale, permettant aussi bien au conducteur d’évoluer sur un filet de gaz dans un silence de cathédrale et sans aucun à-coup, façon tapis volant, que de tenir tête aux sportives les plus radicales en dégustant un concerto de Brahms confortablement installé dans un fauteuil Club qui s’assure de son confort en le rafraîchissant et en massant ses dorsales et ses lombaires.

    Nous avons récemment eu l’occasion d’essayer la version coupé (lire notre précédent numéro), le cabriolet pousse plus loin les qualités de ce dernier en offrant les mêmes prestations plus le plaisir incomparable d’une échappée belle les cheveux au vent. Il n’est bien sûr pas utile de souligner ici que, fermée, la capote (dont les différentes couleurs permettent de personnaliser la voiture avec bonheur) assure une insonorisation parfaite et n’altère en rien le confort du coupé.

    La perfection a malheureusement un prix, et la GTC n’est pas spécialement bon marché, d’autant moins que son prix de base s’alourdit inévitablement des multiples options avec lesquelles le client fera de sa voiture un modèle unique, qui gonflent joyeusement la facture. Ainsi notre voiture d’essai ajoutait-elle quelques 40.380 euros d’options (certaines compréhensibles, comme les 6500 euros de l’extraordinaire chaîne hifi Naim ou les 3945 des sièges grand confort, d’autres moins, comme les 4700 du display rotatif au tableau de bord ou les 1385 de la spécification Centenaire) à son prix de base de 192.000 euros. Rien de nouveau sous le soleil en quelque sorte, à ceci près qu’il s’agissait jusqu’ici du prix de l’excellence et qu’il est devenu avec ce nouveau modèle celui de la perfection.

    En deux mots :

    Moteur W12 double turbo

    Cylindrée 5950 cm3

    Puissance maxi 635/6000 ch

    Couple maxi 900/4500 Nm

    Vit. maxi 333 km/h

    0 à 100 km/h 3,6 secondes

    Transmission bva 8 intégrale

    Consos 12,1/17,0/9,3

    Conso moy. essai 14,2/100 km

    Dimensions 4,85 x 2,18 x 1,40 m

    Emissions 278

    Poids 2414 kg

    Prix 232,380

    Pour célébrer dignement ses cent ans, la maison nous a invités à vivre la Bentley Experience - comprenez un week–end complet au volant de la toute nouvelle Continental GTC. Cadre de cette parenthèse enchantée : le cadre très sélect de Monaco, rallié par jet privé sans les tracasseries imposées par le plan Vigipirate et un saut de puce en hélicoptère. Vérification faite (notre métier est parfois un sacerdoce) : la vie est plus belle en Bentley !

    Ci-dessous, le display rotatif présente à la demande un bandeau de bois précieux vernis, tous manomètres de contrôle ou l’écran tactile du système infotainment.

    En-dessous : quatre couleurs de carrosserie, de capote et d’intérieur, quatre univers personnels, différents mais tout aussi exceptionnels.

    Version Anglaise ci-dessous: ...
  • La Maison Boucheron ouvre ses portes, depuis la restauration de son adresse historique, à l’occasion des journées du patrimoine

    Pour la première fois depuis la restauration de son adresse historique, la Maison Boucheron ouvre ses portes à l’occasion des journées du ...
  • BAGATELLE BEACH RAMATUELLE

    BAGATELLE BEACH RAMATUELLE - Originaire de France, les propriétaires Aymeric Clemente et Remi Laba se sont associés en 2008 pour créer Bistrot ...
  • Le château de CHAMBORD : 500 ans et une rennaissance

    Depuis 500 ans, le château de Chambord se dresse fièrement au milieu de son parc, dont les toitures féériques surplombent la cime d’arbres ...