Au détour de Roscoff

Située entre Brest et Morlaix, Roscoff est liée à l’histoire des corsaires et des contrebandiers. Elle a été tour à tour envahie par les Vikings, les Romains, les Celtes, les Normands et les Anglais qui tous y laissèrent une trace indélébile. Vauban y construira son fort. Le XVIIème est l’âge d’or des armateurs et des marchands. Les hôtels de négoce deviendront résidences au XVIIIème. Ces bâtisses somptueuses avec fenêtres à meneaux et lucarnes sculptées sont encore visibles aujourd’hui.  Déjà connue pour les départs à la pêche à la morue vers Terre-Neuve et l’Islande, l’édification d’un port est autorisée par Henri IV. La construction navale y sera très prospère et Colbert sous le rège de Louis le Grand poursuivra son œuvre d’embellissement. Les liaisons transmanches vers la Grande-Bretagne et l’Irlande seront constantes. Le commerce y sera florissant notamment en vins, eaux-de-vie, huile d’olive, thé, toile de lin, blé et sel. La douceur de son climat océanique est connue de tous. Réputée pour sa faune et sa flore, elle abrite l’un des plus grands champs d’algues d’Europe. Il y a un peu plus d’un siècle, Louis Bagot, médecin breton constate les bienfaits de la mer sur les malades. Et le premier centre de thalassothérapie voit le jour avant la fin du XIXème.

Où séjourner ?

L’hôtel 4 étoiles Golden Tulip à 2 pas de la mer est une belle adresse. Yves et Michel Diard, les 2 propriétaires sont déjà présents à St Jean de Mont (Vendée) à la Baule et à Douarnenez avec leur groupe Valdys. 75 chambres et  25 appartements qui donnent toutes sur la mer pour bénéficier d’un air vivifiant et reposant. Ensuite direction la Thalasso avec le soin correction ride raffermissant qui fait un bien fou. Sinon le soin visage Hydra Blue phytomer redonnera son éclat jeunesse à votre peau. Quant à l’enveloppement hydrosensoriel aux algues et le modelage californien ils complètent le programme. Que du bonheur.

Pour le plaisir du palais

Le chef, Christian René, aux commandes du restaurant avec vue panoramique sur la Manche a fait ses classes dans le groupe Flo à Paris. Arrivé à Roscoff dans les années 2000, il ne compte plus en partir. Le menu tourne autour de la mer : salade de pomme de terre et hareng ou bien artichaut à la bretonne ; en plat : filet de truite au basilic et romanesco ou bien suprême de poulet sauce normande et poëlée de patates douces ; en dessert : tarte rhubarbe ou bien reines-claudes flambées sur spéculos. Les plateaux de fruits de mer sont servis à la demande : homard, crabe, tourteau, étrille, araignée. La station dispose de 2 restaurants étoilés Michelin. Le Yachtman et son chef Loïc Le Baël et le restaurant de l’hôtel Le Brittany seul Relais et Châteaux.

Au XVIIIème, le siècle des Lumières, les capucins furent les premiers à cultiver des légumes. La fertilité naturelle des sols et le climat doux furent une bénédiction pour l’oignon, l’artichaut, le chou, le navet, le panais et l’asperge. Au XIXème, le phénomène Johnny débute lorsqu’un jeune paysan décide d’aller vendre sa production en Grande-Bretagne.. Chaque année, après le pardon de Sainte-Barbe, ils y vendaient leurs oignons tressés en faisant du porte à porte.

A visiter

l’église Notre-Dame de Croaz-Batz financée par les marchands possède 4 caravelles gravées dans la pierre. Son clocher Renaissance est ciselé dans le granit et des canons de pierre sont pointés vers la mer. Elle est classée aux Monuments Historiques depuis 1886. Le port du Bloscon, réputé pour sa pêche, est installé entre la mer d’Iroise et le Cotentin. Sa criée est l’une des plus ancennes. Positionnée sur la lotte, le cabillaud, le merlan, l’encornet et le turbot, elle attire de nombreux restaurateurs venus de toute la France. Port de plaisance, elle accueille de nombreux évènements nautiques comme la Solitaire du Figaro, le tour de France à la voile et plus récemment le Grand Prix Valdys multi 50 début septembre qui part de Roscoff pour une arrivée sur la plage des Sables Blancs de Douarnenez. Chaque fin d’après-midi, vente directe de poisson sur le vieux port. Un rendez-vous que les Roscovites affectionnent. Le jardin exotique et botanique possède 3.000 espèces de plantes subtropicales, des cascades et des fontaines, des rocailles de cactus, des agaves et des aloès. Un lieu magique.

Les algues que l’on retrouve dans l’industrie alimentaire et cosmétique sont produites ici.

Depuis la légende de Tristan et d’Yseut liée à ses rivages, de nombreux visiteurs sont passés par ici comme Alexandre Dumas, Liane de Pougy, Max Jacob et Louis-Ferdinand Céline. Paul Signac y a peint. Les peintres de l’école de Pont Aven y avaient leurs habitudes.

« Où l’on chuchote que l’île est un jardin d’Eden ».

Écrit par Lili QUINT

Infos pratiques

Comment s’y rendre : Paris Montparnasse en TGV jusqu’à Morlaix (3 h) puis voiture pendant 30 mn
Réservations : tél.: 02 98 29 20 00 ou par mail: direction.thalasso-roscoff@thalasso.com