3 048 000 € (frais inclus) pour le buste attribué à Bordoni

3 048 000 € (frais inclus) – 2 400 000 € (sans les frais)

pour un chef-d’œuvre inédit attribué au sculpteur du roi

Francesco Bordoni (1574-1654)

Buste de Paul Phélypeaux de Pontchartrain (1569-1621)

Le mercredi 20 novembre 2019, ce bronze inédit attribué à Francesco Bordoni (1574-1654), de grande qualité et remarquablement conservé, a créé l’événement dans le marché de l’art. Ce portrait de Paul Phélypeaux, Seigneur de Pontchartrain, a marqué 3 048 000 € (frais inclus) – 2 400 000 € (sans les frais) – sous le marteau de Géraldine d’Ouince, commissaire-priseur associée de la maison de vente DE BAECQUE & Associés, à Drouot.

 

Géraldine d'Ouince, commissaire-priseur associée ©Artcento

Géraldine d’Ouince, commissaire-priseur associée
©Artcento

 

Cette bataille d’enchères acharnée a débuté, devant une salle comble, à 500 000 €, estimation basse de cette sculpture plus grande que nature. Deux enchérisseurs au téléphone ont lutté jusqu’à 1 200 000 €, avant d’abandonner face aux trois autres en salle. La passe d’armes s’est terminée entre deux enchérisseurs qui s’étaient déplacés pour assister à la vacation. Ce buste a emporté 3 048 000 € (frais inclus) – 2 400 000 € (sans les frais) alors que, pour la première fois, un portrait en bronze du XVIIe siècle de si grande qualité passait aux enchères. C’est un collectionneur qui l’a emporté. Géraldine d’Ouince, DE BAECQUE & Associés souligne : « Les vendeurs sont ravis de savoir que le buste intègre une très belle collection privée. Le collectionneur a eu le même coup de cœur que nous, et cette adjudication couronne notre travail. »

 

Seule une dizaine de portraits de grands dignitaires – rois ou ministres – en bronze du XVIIe siècle conservés aujourd’hui dans les musées et en main privée en France et à l’étranger nous sont parvenus. Et c’est avec beaucoup d’émotion qu’Alexandre Lacroix, Cabinet Sculpture & Collection, a présenté la pièce : « Pour l’équipe que forme un commissaire-priseur et un expert, c’est une des plus belles sculptures qui puisse être donné de trouver. C’est passionnant et très satisfaisant de faire une telle découverte, un tel ajout à la statuaire française du Grand Siècle. C’est un buste d’une grande dimension, portrait d’un grand homme d’Etat, un grand sculpteur, une grande collection française. Ce buste nous raconte la Grande histoire de France et nous donne à voir un chef-d’œuvre d’une grande rareté, d’un des grands arts du feu qu’est la statuaire en bronze. Une grande fierté, une grande émotion ! »

Paul Phélypeaux, seigneur de Pontchartrain (Blois 1569 - Castel-Sarrazin 1621) Buste en bronze à patine brune sur piédouche en marbre bleu turquin

Attribué à

FRANCESCO DI BARTELOMEO BORDONI

(Florence vers 1574 – Paris 1654)

Dit aussi Francisque Bourdonny

 

Paul Phélypeaux, seigneur de Pontchartrain

(Blois 1569 – Castel-Sarrazin 1621)

Buste en bronze à patine brune

sur piédouche en marbre bleu turquin

 

Hauteur totale : 87,7 cm

Dimensions du buste :

H.70,5 cm L. 66 cm P. 32 cm

Hauteur du piédouche : 17,2 cm

 

Titré au revers dans un cartouche en laiton :

« PAUL PHELYPEAUX- SEIGNEUR DE –

PONTCHARTRAIN – SECRETAIRE DESTAT- 1610 »

 

©DE BAECQUE & Associés

 

Le marché de l’art, avec cette adjudication multimillionnaire, a reconnu l’importance de cette sculpture. Le regain d’intérêt actuellement constaté pour l’art ancien se confirme, et spécifiquement ici pour la sculpture ancienne.

Paul Phélypeaux, seigneur de Pontchartrain (Blois 1569 - Castel-Sarrazin 1621) Buste en bronze à patine brune sur piédouche en marbre bleu turquin

Au-delà de l’adjudication historique, ce chef-d’œuvre inédit, représente une découverte importante pour l’histoire de l’art et a permis, en outre, de mettre en lumière Paul Phélypeaux de Pontchartrain, ministre d’Henri IV, qui servit Henri III, puis la Régente Marie de Médicis et Louis XIII : il permit de stabiliser le pouvoir après l’assassinat d’Henri IV et de maintenir la paix. Cette fonte remarquable, à la fois théâtrale et incarnant les valeurs de droiture et d’humilité de son modèle, a été conservée pendant 400 ans par les descendants de Paul Phélypeaux de Pontchartrain.

Découverte par Géraldine d’Ouince, DE BAECQUE & Associés, cette sculpture a fait l’objet d’analyses scientifiques et techniques, ainsi que d’importantes recherches historiques menées par les experts Alexandre Lacroix et Elodie Jeannest de Gyvès. Cette longue enquête a amené le cabinet d’expertise à attribuer ce bronze virtuose à Francesco Bordoni (1574-1654), artiste d’origine florentine devenu sculpteur officiel du roi de France. Elodie Jeannest de Gyvès, cabinet Sculpture & Collection, reconnaît : « Nous avons eu la merveilleuse possibilité de travailler sur une œuvre entièrement inscrite dans l’histoire patrimoniale de la France, d’apporter notre pierre à l’édifice et de faire avancer la recherche en histoire de l’art. »

 

DeBaecque

Drouot Paris