Abonnement Dandy

Audio-Technica : une légende vivante

Concept Store Audi Technica Paris
Hideo Matsushita impose Audio-Technica, en 1962. Dès sa présentation, la très célèbre cellule AT1 s’impose comme la meilleure du monde et fait entrer la marque dans le cercle restreint des créateurs de la haute fidélité.

Née dans les années 50, l’industrie de la haute fidélité révère les mêmes icônes depuis plusieurs décennies. Ce sont McIntosh aux Etats-Unis, JBL et Kef en Angleterre, Thorens en Suisse, Elipson en France, dont les célèbres enceintes sphériques ont fait les grandes heures des studios de l’ORTF et fêtaient cette année leurs 50 ans au Salon de la Hifi & du Home cinéma avec une réédition plus que jamais d’actualité. Et Audio-Technica au Japon, qui vient d’ouvrir son premier concept-store à Paris, dont nous recommandons la visite à tous les amateurs de musique.

Consécutive à l’invention de la stéréophonie, l’histoire de la haute fidélité a commencé avec l’arrivée des vinyles, ces fameux disques 30 cm qui ont succédé aux 78 tours en apportant une qualité sonore nouvelle, proche de la réalité : « hautement fidèle ». La lecture de ces disques nécessitait des platines tourne-disques, elles-mêmes équipées de cellules équipées de diamants, qui durent répondre au fil des années à des exigences de plus en plus élevées. Et c’est dans cette spécialité - l’une des principales caractéristiques de cette industrie étant la spécialisation des entreprises qui la constituent : fabricants d’enceintes acoustiques, d’amplificateurs, de tourne-disques, de cellules… - qu’Hideo Matsushita impose Audio-Technica, en 1962. Dès sa présentation, la très célèbre cellule AT1 s’impose comme la meilleure du monde et fait entrer la marque dans le cercle restreint des créateurs de la haute fidélité.
Ensuite, tout va très vite : Audio-Technica étend rapidement sa maîtrise aux autres technologies hifi en développant un bras de lecture, des microphones et des casques (dont la technologie est, in fine, très proche car exploitant le même principe d’une membrane en vibration), et impose celle-ci auprès des professionnels : dans les studios de la radio japonaise d’abord, puis dans les studios d’enregistrement dès 1969. Les casques suivront, avec l’arrivée du AT-700 en 1974, puis des ATH-8 et des premiers microphones AT-800, en 1978. L’Histoire est en route.

Aujourd’hui, Audio-Technica continue de produire avec succès cellules, microphones et casques, tant pour les professionnels que pour le grand public.

Pour celui-ci l’apport décisif de la maison est la garantie du respect des normes haute fidélité, quelles que soient les évolutions de marché. L’offre en matière de casques est en effet devenue pléthorique avec l’apparition des baladeurs mp3, des iPod, iPad et autres smartphones, et la compétition s’est dès lors fixée sur le prix, souvent au détriment de la qualité.
Attachées à leur historique de haute fidélité, quelques marques seulement ont résisté à cette vague en continuant de produire des casques de haute qualité. Audio-Technica excelle dans ce registre, ses produits sont utilisés par des artistes comme Placebo, Lenny Kravitz ou Bob Dylan, et cette quête permanente de l’excellence en fait le partenaire des marques les plus prestigieuses. Sans concession, sa gamme de produits est aujourd’hui vaste et couvre tous les niveaux de prix. Cinquante ans après la création de la marque, les sources ont changé et la musique dématérialisée est désormais incontournable.
Dans ce domaine, les offres de musique en haute définition et en haute fidélité, comme celles proposées par QOBUZ par exemple, montent la barre de l’exigence très haut – ce qui permet aux produits de qualité de continuer à s’imposer.

Dans le détail, la gamme propose aussi bien des intra auriculaires, pratiques pour les baladeurs, que des casques fermés, plus adaptés à l’écoute à domicile. Vous y trouverez également un casque haute fidélité à réduction de bruit, utilisable en avion ou dans des environnements bruyants.
2012 marque ainsi le 50e anniversaire de la maison, mais aussi l’ouverture de son premier concept store parisien, 11 rue de Pyramides dans le 1er arrondissement. Cette boutique design et tendance exalte le mariage de la créativité, de la technicité et de la qualité sonore, qui a toujours marqué l’histoire d’Audio-Technica. Lignes épurées, bois clairs, luminosité : la marque a voulu faire de sa boutique française un lieu d’expérience sonore unique, pour les audiophiles aussi bien que pour la clientèle plus jeune adepte de musique nomade. Les uns et les autres peuvent y découvrir les différents modèles de la marque. Moment fort de la visite : l’écoute du casque à réduction de bruit ATH-ANC9, réalisée alors qu’une enceinte reproduit le bruit d’un Boeing 777 au décollage. L’idéal pour prendre conscience de ce que représente une couverture des bruits de 95% : bluffant ! A découvrir aussi : les modèles Edition Limitée créés pour le jubilé, et les casques en bois de cerisier précieux, aussi beaux qu’ils sont performants. Un lieu zen et accueillant dans lequel vous pouvez apporter vos propres musiques, ou bien écouter les playlist Audio-Technica sur les iPad disponibles dans le concept store afin d‘apprécier les produits maison à l’aune d’une base familière. Parce que, contrairement aux idées reçues, le meilleur instrument de mesure et d’évaluation restera toujours votre oreille, dont le tympan vibre pour transformer une pression acoustique en musique. A l’instar de la technologie développée par Audio-Technica.

AUDIO TECHNICA
Concept Store Paris Louvre :
11 rue des pyramides - 75001 Paris - Métro Pyramides
Tél. : 01 43 72 97 27 - www.audio-technica.fr
 

Auteur: 
Jean-Marie Hubert
Article traité dans : 
Dandy n°44
Concept Store Audi Technica Paris
Concept Store Audi Technica Paris
Casque Audio Technica Hifi
Casque Audio Technica Hifi
Casque Audio Technica Hifi
Casque Audio Technica Hifi
Platine vinyles Audio Technica
Platine vinyles Audio Technica